Centaurea cyanus ou Bleuet des champs...

Publié le 9 Juin 2015

Centaurea cyanus

Bleuet des champs ou Casse-lunettes
  

De la famille des Astéracées

Centaurea cyanus ou  Bleuet des champs...

Présentation, mythe et légende :

Dans la mythologie grecque, le centaure Chiron, blessé par Hercule d’une flèche empoisonnée, soigna sa blessure avec le suc d’un bleuet d’où mon nom latin « centaurea ».

Mon nom « cyanus » vient du poète grec Cyanos qui fut métamorphosé par la déesse Flore en bleuet  après sa mort pour que l'humanité se souvienne de lui.

Je faisais partie avec le coquelicot et la marguerite de la parure capillaire de Déméter déesse de la Terre et des Moissons chez les Grecs.

Au Moyen-Âge, j’étais une des fleurs associées à la fête de Lammas, le 1er août, célébration de la première moisson de l’année.

Je suis le symbole commémoratif de de l’Armistice du 11 novembre 1918 en rappel aux "bleuets", les soldats aux pantalons bleus  de la Première Guerre mondiale.

Je suis l’emblème floral de l’Allemagne et de l’Estonie.

Mes fleurs donnent un pigment bleu utilisé comme encre et pour colorer les aquarelles.

Utilisation médicinale :

En décoction, ma fleur est utilisée en bains contre la conjonctivite, les orgelets et l'irritation des paupières d’où mon surnom « casse lunettes ».

En décoction et en bain de bouche, ma fleur soigne la gingivite, le muguet et les aphtes.

En infusion et en compresses, ma fleur raffermit et tonifie l'épiderme du visage.

Utilisation  culinaire :

Mes fleurs délicates mises dans une salade ou un dessert apportent une saveur légère.

Elles décorent les salades de légumes comme les tomates, les concombres et les salades de fruits.

Rédigé par Anikowa

Publié dans #FLEURS DES CHAMPS

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article